Logo

Adresse

33 Rue Nicolo, 75116 Paris

Téléphone

01 45 04 10 89

Adresse

33 Rue Nicolo, 75116 Paris

Téléphone

01 45 04 10 89

La Ptose mammaire

Il s’agit de remonter les seins sans ou avec prothèse, en remodelant la glande mammaire et en « liftant» la  peau. 

Comment se faire remonter les seins ? 

  • Votre poitrine tombe, s’est vidée suite à des grossesses prenant l’aspect triste d’une poitrine ptosée en forme de gant de toilettes. Il faut donc la remonter. La simple augmentation par prothèse ou par de la graisse (lipomodelage) ne suffit pas. 

Mieux vaut mettre un Push up ou un Wonder Bra! 

  • Augmenter sans remonter c’est alourdir le sein. Au début c’est bien puis plus dure sera la chute. Il faut donc lifter, tirer, remonter le sein en déplaçant vers le haut du thorax l’aréole et en retendant la peau. 

On déplace l’aréole (cicatrice autour de l’aréole ou péri aréolaire) au minimum. 

Il faut parfois rajouter une cicatrice verticale et horizontale ou sous mammaire. 

On peut aussi augmenter dans ces cas là le volume avec une prothèse mammaire (Arion, Motiva).

Dans tous les cas une étude soigneuse sera propre à chaque patiente avec essai de sizer et informations  données sur des fiches de la SOFCPRE et de la SOFCEP. 

Des questions sur les Ptôses mammaires ? N’hésitez pas à contacter le Dr Faivre

 

 

Poser une question au Dr Faivre

 

La ptôse mammaire c’est quoi : 

La ptôse mammaire est la chute et le déroulement des seins. Ce glissement des seins est dû à un  affaissement de la glande et une distension exagérée de la peau qui les enveloppe. 

La ptôse mammaire peut être d’origine naturelle ou apparaître suite à une perte importante de poids. Il est  possible également que la ptôse mammaire survienne à la suite d’une grossesse avec allaitement, lorsque le volume des seins diminue de manière importante.

La ptôse mammaire se traduit alors par une poitrine très basse. 

 

Prendre Rendez-vous

 

Technique: 

Sous anesthésie générale. 

  • On remonte l’aréole, on garde toute la glande mammaire que l’on reconcentre pour faire les seins moins étalés et qui ne tombent plus.
  • Vous êtes opérée position assise. C’est ainsi que l’on se rend compte le mieux de la chute du sein et que le résultat sera le meilleur.
  • Vous êtes endormie couchée puis on vous assoit sur la table.

La cicatrice peut être autour de l’aréole (péri aréolaire), autour de l’aréole et verticale, plus rarement  en T inversé (en cas de sein très tombant).

 

Questions fréquentes :

– La plastie mammaire fait elle perdre du volume?

Pas du tout ! On retire juste de l’ épiderme (partie superficielle de la peau) qui représente un poids et un volume ridiculement faible!
On remonte la glande en la fixant au pectoral.

– En cas de ptôse faut il mettre une prothèse ?

Pas de façon systématique !
La prothèse ne remonte pas le sein.
Elle lui donne de la tenue, permet de l’arrondir en cas de seins trop petit.
Mais si vous avez du volume ; exemple un bonnet D, la prothèse ne sévira à rien.
Une prothèse n’est pas un velcro qui fait tenir le sein. Elle ne fait que remplir le sein mais peut l’alourdir.

– Quand pouvons-nous apercevoir les signes de ptose mammaire ?

Les opérations compatibles avec la ptose mammaire sont les formes d’augmentations
mammaire en fonction de l’avis du médecin

– Quand les résultats seront-ils visibles ?

Les résultats sont visibles après 4 à 6 semaines. Après 6 mois la définition de votre
silhouette sera définitive, les cicatrices elles, s’estompent au fil du temps.

  • Chirurgien esthétique à Paris
  • Ancien interne des hôpitaux de Paris
  • Ancien chef de clinique à la faculté
  • Compétent de façon exclusive en chirurgie esthétique reconstructrice et plastique…

 

  • Diplômé de microchirurgie
  • Chirurgien des hôpitaux
  • Participations et communications à de nombreux congrès tant français qu’internationaux