Logo

Adresse

33 Rue Nicolo, 75116 Paris

Téléphone

01 45 04 10 89

Adresse

33 Rue Nicolo, 75116 Paris

Téléphone

01 45 04 10 89

Quel type de cicatrice pour une augmentation mammaire ?

l’ augmentation mammaire est réalisée par la pose d’ un implant(prothèse) en gel de silicone.

 

Pourquoi choisir l’augmentation mammaire anatomique ? 

L’augmentation mammaire anatomique est réalisée par la pose d’un implant (prothèse) en gel de silicone 

La prothèse mammaire peut être introduite (voie d’abord) en axillaire (sous l’aisselle) ou par voie  aréolaire (partie inferieure de l’aréole). 

Le choix dépend de votre morphologie (taille des aréoles, position des seins et de votre choix). 

La position de la prothèse (devant ou derrière le muscle) est indépendante de la voie d’abord. Une prothèse  axillaire peut être devant ou derrière le muscle tout comme une prothèse aréolaire. 

Seul votre chirurgien pourra vous conseiller. 

Enfin, dernière note technique : la prothèse peut être ronde ou anatomique. 

  • Rondes : Elles donnent des seins pleins dans tous ses quadrants c’est le sein en pomme. 
  • Anatomiques : Elles donnent des seins qui augmentent de volume progressive. Elle peut être considérée par certaines patientes comme plus naturelles. Depuis la suppression de la macrotexturation des prothèse, je ne pose plus de prothèses anatomiques à cause du risque de  rotation.  
  • Point important: les nouvelles prothèses sont tellement souples qu’elles prennent une forme anatomique au bout de quelques mois

Seul un examen préopératoire permettra en accord avec la patiente le choix de la voie d’abord, de la position,  de la prothèse et de sa forme. Des questions sur les prothèses ? N’hésitez pas, contactez le Dr Faivre 

 

Poser une question au Dr Faivre

 

Quelle est la surveillance post-opératoire lors d’une augmentation mammaire ? 

Les prothèses Arion ou Motiva. Ces prothèses jouissent d’une réputation internationale et d’une qualité de fabrication reconnue.

En cas de rupture ou de coque, une assurance peut être souscrite auprès du laboratoire dans les 90 jours postopératoires afin d’avoir une prise en charge par celui-ci en cas de réintervention.

 

Prendre Rendez-vous

 

Questions fréquentes : 

– Une augmentation mammaire est-elle remboursée/prise en charge ? 

Une augmentation mammaire est prise en charge lorsqu’il s’agit de chirurgie réparatrice si : agénésie mammaire, hypotrophie mammaire, asymétrie mammaire élevée, malformation mammaire, hypertrophie mammaire et en cas de cancer du sein (mastectomie ou 

tumorectomie). 

– L’allaitement est-il possible en cas d’augmentation mammaire par prothèses ? 

Après une augmentation mammaire avec prothèse il est possible d’allaiter car la prothèse est située derrière la glande mammaire, cependant par rapport à la technique il y a d’infime risque de la section des canaux galactophores. 

– Quelle marque de prothèse mammaire choisir ? 

La marque de la prothèse varie selon le besoin du patient et la forme voulu, le choix de la marque influe aussi sur le prix. 

– Quelle est la différence entre les prothèses en sérum physiologique et en silicone ? 

Les prothèses remplies de sérum physiologique ont comme avantage qu’en cas de rupture, le liquide étant  du liquide physiologique il n’y a aucune toxicité. Néanmoins ces prothèses font souvent des plis, se  dégonflent progressivement et ont un aspect désagréable au toucher.

Les prothèses remplies de gel silicone ont une consistance semblable à celle de la glande mammaire, elles sont donc plus agréables au toucher, ne risque pas de se dégonfler progressivement et font  moins de plis. Il s’agit néanmoins d’un corps étranger qui peut être rejeté par l’organisme (coque). En cas de  rupture de la prothèse, le gel est cohésif, si cette rupture est détectée suffisamment tôt il n’y a pas  d’écoulement dans l’organisme.  

– Existe t-il des prothèses mammaires à vie ? 

Pour l’instant non, quelque soit le laboratoire. 

Une prothèse peut dans certaines marques être garantie dix ans (il existe une garantie écrite), ce qui ne veut  pas dire qu’au bout de ce délai le changement soit impératif. 

La prothèse doit être surveillée par une échographie tous les trois ans et une IRM tous les 10 ans. Elle vérifie  son épaisseur. Certaines patientes ont des prothèses qui durent depuis 20 ans ou plus. Durée moyenne 15 ans. 

– Qu’est-ce qui peut faire choisir une voie axillaire ? 

Si vous avez de petites aréoles et que vous ne voulez pas de cicatrice sous mammaire ; en effet l’aréole étant  trop petite on ne peut pas mettre la prothèse par voie aréolaire ! 

photo du Dr faivre chirurgien esthétique à paris
  • Chirurgien esthétique à Paris
  • Ancien interne des hôpitaux de Paris
  • Ancien chef de clinique à la faculté
  • Compétent de façon exclusive en chirurgie esthétique reconstructrice et plastique…

 

  • Diplômé de microchirurgie
  • Chirurgien des hôpitaux
  • Participations et communications à de nombreux congrès tant français qu’internationaux