En quoi consiste le lipofilling du visage ?

Le lipofilling ou autogreffe de graisse est un remplissage du visage pour combler les creux qui se forment sur le visage avec le temps. Le vieillissement est lié au relâchement des tissus (peau, muscle, parties molles). Il s’y associe une fonte des tissus particulièrement précoce.
Il est facile de visualiser qu’une personne maigre est plus marquée qu’une personne ronde. Un bébé à des joues rondes et pleines, un vieillard a un visage très creusé.
Le remplissage par lipofilling permet en apportant des cellules graisseuses de palier à cette fonte graisseuse en restaurant les volumes, un rajeunissement du visage se réalise.

Lipofilling ou lifting : quelle est l’intervention la plus adaptée à mon cas ?

Le lipofilling restaure les volumes, retend le visage en le remplissant, le lifting lui ne rajoute pas de volume mais retend et remonte peau et muscles.Les deux techniques peuvent être associées.
Le lipofilling pratiqué de façon isolée s’adresse à des visages qui commencent à se creuser. Il est donc destiné à des sujets plus jeunes, chez qui la peau garde une tonicité.
Il ne sert à rien de remplir un visage très relâché, le résultat serait médiocre et le remplissage devrait être très important et donc inesthétique pour parvenir à ses fins.

Comment se déroule l’intervention ?

Le lipofilling peut se pratiquer sous anesthésie locale ou sous sédation.
La graisse est de façon préférentielle, prélevée sur une zone ou la masse graisseuse est la moins sensible aux variations de poids (face interne des genoux, flancs). La graisse est prélevée avec une micro-canule, lavée et centrifugée.
Cette centrifugation permet de séparer la graisse du sang présent dans le prélèvement. On réinjecte donc des cellules graisseuses qui sont des cellules souches.
La réinjection a lieu dans des zones préalablement définies en position debout. Elle se fait à l’aide de micro-canules, en multi couches superficielles et profondes et dans plusieurs directions.
De petits bolus de graisse sont injectés.
La qualité de l’injection est directement liée à la précision du geste.
Injecter une grosse poche de graisse, ne sert à rien. Il faut injecter de multiples gouttes de graisse qui permet une bonne prise à cette autogreffe.
L’intervention dure une heure environ.

Quelles sont les suites de l’intervention et les précautions à prendre ?

Les premiers jours sont marqués par des ecchymoses et un œdème (gonflement), l’aspect est satisfaisant entre 8 et 10 jours, d’autant plus marqué que le nombre de zone est important
On peut traiter les pommettes, l’ovale du visage et les sillons nasogeniens, le front du fait de l’absence de graisse à l’état normal, n’est pas une bonne zone. Les résultats durent entre un an et de nombreuses années.
Cette technique peut être répétée dans la vie. Elle deviendra inefficace de façon isolée lorsque le visage se relâchera.
L’idéal est de ne pas maigrir dans les 2 mois qui suivent. La prise d’arnica est recommandée en pré et postopératoire.