Le terme « liposuccion » désigne l’aspiration de graisse à l’aide d’une canule de taille variable en fonction des localisations.
Ce terme a été modifié et décliné sous de nombreuses variantes. Le terme « liposuccion douce » est l’un des derniers détournements de ce procédé.

Comment se déroule une liposuccion ?

Toutes les liposuccions doivent être douces et atraumatiques dans le but de limiter les ecchymoses et permettant une récupération rapide.

Vais-je récupérer rapidement après l’intervention ?

La douceur et le petit diamètre des canules sont les conditions d’une récupération rapide et d’un résultat harmonieux. Malheureusement ce geste reste un acte chirurgical qui doit être réalisé en salle d’opération permettant une asepsie d’opération rigoureuse.
La liposuccion peut être réalisée sous anesthésie locale (pour une ou deux localisations modérées), sous rachianesthésie ou encore sous anesthésie générale en cas de multiples localisations et de quantités importantes à aspirer.

La rachianesthésie pour éviter les effets secondaires

La rachianesthésie permet d’éviter les éventuels effets secondaires de l’anesthésie générale (nausées, vomissements) et permet de lipoaspirer toutes les zones du corps situées sous le nombril. Au-dessus de cette zone, la rachianesthésie ne fonctionne pas.
En cas de lipoaspiration du dos, du menton ou des bras, cette technique (rachianesthésie) n’est donc pas réalisable.

Est-il possible d’avoir recours à une liposuccion douce ?

Toutes les liposuccions actuelles sont douces, les suites simplifiées, le gonflement plus modéré.
Sont concernés :

  • Le dos,
  • Les bras,
  • Le menton,
  • Les cuisses,
  • Le ventre,
  • Les chevilles

A noter que sur les cuisses, la face antérieure ne s’aspire pas.

Quelles sont les suites de l’opération ?

Les suites postopératoires sont marquées par un gonflement, des bleus, le port d’un panty durant un mois, le sport peut être repris rapidement.
En cas de surpoids, il faut effectuer un régime avant l’intervention pour optimiser les résultats. Cette notion est importante. La perte de poids avant une lipoaspiration va booster la perte de poids.
La liposuccion reste la meilleure technique de réduction de graisses. L’effet dépasse largement la criolipolyse qui ne donne que des améliorations modérées, avec des suites souvent longues.
Les patients ne s’y trompent pas, cas bon nombre de ceux qui ont fait de la criolipolyse reviennent déçus pour faire une lipoaspiration.