En quoi consiste un lifting cervico-facial ?

Il s’agit de deux termes différents pour une même intervention.
On parle de face lift dans les pays anglo-saxons, et de lifting facial ou même plutôt de lifting cervico-facial en France.
Le face lift ou le lifting cervico-facial entraine un rajeunissement du visage et du cou. Sont améliorés :

  • Les joues,
  • L’ovale du visage,
  • Le cou.

La remise en tension est double (peau et muscles) et une restitution des volumes du visage (qui s’atrophie avec le temps) peut être associée (lipofilling) des régions malaires (correspondant à la pommette et des sillons nasogéniens).

A qui s’adresse le face lift ?

Le Lifting s’adresse aux patients ayant un vieillissement lié à un relâchement des tissus cutanés et musculaires du visage.
A l’inverse des techniques dites « douces » (lifting uniquement cutané ou mise en place de fils tenseurs) il apportera une correction harmonieuse et naturelle qui sera durable pendant des années.

Peut-on avoir recours à un face lift soft ?

Le lifting doux ou soft lift ne peut être recommandé qu’en cas de très discret relâchement du visage.
Effectué sous anesthésie locale ou sous sédation (diazanalgésie ou anesthésie locale assistée par un anesthésiste) il consistera en une remise en tension de la peau. Les structures profondes du visage (muscles et parties molles) ne seront pas remises en place. Hors le vieillissement est un relâchement de l’ensemble des composants du visage. Il ne touche pas que la peau, sauf à un stade précoce du vieillissement, sur des personnes maigres.
C’est donc pour cela que ces liftings doux sont rarement réalisés et peu efficaces.

Le lifting du visage par fils tenseurs

Les fils tenseurs, très en vogues car intervention effectuée en consultation, sous anesthésie locale, ont pour principe d’introduire un ou plusieurs fils qui accrochent la peau par sa face profonde. Une fois mise en place, ils sont tirés pour ascensionner la peau. Sur le principe l’idée est bonne et attractive :

  • Petite incision,
  • Anesthésie locale,
  • Suite à priori rapide.

La réalité est toute autre, les hématomes post opératoires sont fréquents. La trace du fil souvent visible sous la peau.
Le résultat est soit nul, soit tellement modéré que les patientes elles-mêmes ne le voient pas. Sans parler des plis de peau qui peuvent se former puisqu’on tire sur la peau sans en retirer l’excès.
Le lifting cervico-facial ou face lift reste la technique de choix, durable, naturelle, repositionnement de l’ensemble des tissus du visage par double remise en tension cutanée musculaire souvent associée à un lipofilling.
Mais il est vrai qu’il s’agit d’une vraie chirurgie soigneuse, délicate, nécessitant soit une anesthésie générale, soit une diazanalgesie, une hospitalisation d’une nuit et une éviction sociale d’une dizaine de jours sont nécessaires.
Cette chirurgie est contre indiquée chez les gros fumeurs qui ne peuvent pas s’arrêter en préopératoire ou chez les patients sous anticoagulants ou sous antiagrégants plaquettaires.